center
Devenez membre privilégié en cliquant ici
8 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Accueil |    [Visiteur Anonyme - Votre compte]    | Contactez-nous |    | Soumettre un article |  
  Recherche  
 
Recherche

Recherche guidée

 
  Applications de télésanté  
 
  • DMP / DPE
  • Altermed
  • NTIC et Santé
  • Télésurveillance
  • Réseaux de santé
  • Téléconsultation
  • Télésanté générale
  • ...
  •  
      Thématiques transversales  
     
  • Innovations technologiques
  • Evaluation de la télésanté
  • Management de projets
  • Etats des lieux - enquetes
  • Confidentialité et télésanté
  • ...
  •  
      Spécialités médicales  
     
  • HAD
  • Gériatrie
  • Dialyse
  • Cardiologie
  • ...
  •  
      Technologies  
     
  • Haut-débit
  • Imagerie médicale
  • Système d'information
  • Hébergement, transfert des données
  • Visio-conférence
  • ...
  •  
      Divers  
     
  • Actualités institutionnelles
  • Evènements
  • Guide méthodologique
  • Actualités des associations
  • Appels à projet
  • ...
  •  
      Liens externes  
     
  • iMédicale
  • Observatoire de la télésanté - Ministère de la Santé
  • Université Médicale Virtuelle Francophone
  • Centre de ressources sur la Télésanté - Canada
  • Association @THOS
  •  
    Ce portail est destiné en priorité aux adhérents. Visiteur occasionnel, vous avez uniquement accès à la partie publique du portail.
    Pour accéder à l'ensemble des informations, il vous suffit d'adhérer au CATEL

    Diabétologie : Progrès ou contraintes supplémentaires&_#8201;?
    Poster le Mercredi 04 mai 2011 @ 17:37:32 par jean-baptiste.admin

    L’auto-surveillance glycémique (ASG) permet d’améliorer le contrôle glycémique. Pourtant, les enquêtes effectuées chez les patients diabétiques montrent qu’elle est souvent insuffisante. Des nouvelles technologies se développent actuellement. Seront-elles capables d’améliorer l’observance thérapeutique et par conséquent le contrôle glycémique ?


    Date de publication : 26 avril 2011

    Source : SanteLorraine sur LeQuotidienDuMédecin




    UN RAPPORT récent de la DHOS (Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins) insiste sur la place de la télémédecine (téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance et téléassistance) dans l’organisation des soins (JORF octobre 2010). De plus, rappelle le Pr Bruno Guerci, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a reconnu en 2009 que l’acte de télémédecine est un acte médical à part entière. Qu’en est-il dans le diabète ? La télémédecine existe dans le diabète depuis une vingtaine d’années sous forme de consultation téléphonique (étude DCCT). La transmission des données glycémiques au médecin traitant se fait de plus en plus par SMS ou e-mail avec retour du soignant par la même voie. De plus, les systèmes électroniques « actifs » d’aide à la décision, de type Smartphone, se développent car ils permettent au patient un feedback automatique immédiat. Une enquête sur 350 patients diabétiques a montré que 32 % des DT1, 14 % des DT2 sous insuline et 15 % des DT2 hors insuline, possédaient un Smartphone. Le système Diabéo® est un des premiers systèmes à utiliser cette technologie dans le diabète. Le patient introduit ses données de glycémie et d’alimentation. Diabéo® calcule la dose d’insuline correspondant à la situation, selon la prescription et propose éventuellement des adaptations de la prescription en fonction des résultats obtenus.

    L’étude TELE-DIAB1

    Le système Diabéo® a été testé dans un essai national multicentrique randomisé chez des patients ayant un DT1 de plus d’un an (HbA1c ≥ 8 %) et recevant de l’insuline soit en basal/bolus, soit avec une pompe depuis plus de 6 mois (1). Trois groupes de 60 patients ont été constitués :

    • consultations classiques de 30 minutes tous les 3 mois ;
    • smartphone Diabéo® + consultations classiques de 30 minutes tous les 3 mois ;
    • smartphone + consultations téléphoniques courtes.


    Il s’agissait de sujets DT1 « technophiles », d’âge moyen 30-35 ans, impliqués dans la technologie du diabète (un tiers d’entre eux était traité par pompe) et dont l’HbA1c moyenne était de 9,1 % à l’entrée dans l’étude. La télémédecine a eu un effet positif puisqu’à 6 mois, l’amélioration de l’HbA1C était de 0 % dans le groupe 1, de 0,7 % (p = 0,02) dans le groupe 2 et de 0,9 % (p < 0,002) dans le groupe 3. Un autre résultat intéressant en vue d’un éventuel remboursement est le fait que si le temps de consultation est similaire dans les trois groupes (1,2 heure), le temps de prise en charge (temps de consultation + gestion du patient + transport et attente du patient + absence au travail) a été considérablement réduit (p ≤ 0,001) dans le groupe 3 : 1,2 heure versus 7,1 heures dans le groupe 1 et 8,1 heures dans le groupe 2. La télémédecine en diabétologie a donc aussi un intérêt médico-économique. Par ailleurs, plus de deux tiers des patients étaient satisfaits et ont souhaité continuer. « Nous allons devoir modifier notre organisation et nous engager dans l’aide à la téléconsultation et au télémonitoring » conclut le Pr Bruno Guerci. L’étude TELE-DIAB2 qui suit un protocole proche chez le patient DT2 sous insuline, est en cours, ses résultats sont attendus dans les prochains mois.

    Le Quotidien du Médecin

    Publié le 15 avril 2011 par YVONNE EVRARD

    D’après la communication du Pr Bruno Guerci (CHU de Nancy) lors du symposium « Diabète de type 2 : l’individualisation des parcours thérapeutiques en 2011 » organisé par sanofi-aventis.

    (1) Charpentier G et al. Diabetes Care 2011;34(3):533-9

    *réalisée par le CERIDT (Centre d’Étude et de Recherche pour l’Intensification du Traitement du Diabète) avec le soutien de Sanofi- Aventis, de Voluntis et d’Orange.

     

    Date de publication : 26 avril 2011

    Source : SanteLorraine sur LeQuotidienDuMédecin





    Sujet de télésanté :

    Evaluation de la télésanté

      Liens Relatifs  
     
  • En savoir plus à propos de Evaluation de la télésanté
  • Article de jblavault
  • Article de jean-baptiste.admin

    L'Article le plus lu à propos de Evaluation de la télésanté :
  • Health Technology Assessment International (HTAI) - 1st annual meeting

    Les dernières nouvelles à propos de Evaluation de la télésanté :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 
  •  

    "Diabétologie : Progrès ou contraintes supplémentaires&_#8201;?" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
     
    Contact : CATEL - Tél :+33.(0)2.97.68.14.03 - Fax : +33.(0)2.97.68.29.56
    E-mail : catelATtelemedecine.org - Webmestre - Administration

    Mentions légales : © copyright CATEL 2011

    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.