center
Devenez membre privilégié en cliquant ici
4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Accueil |    [Visiteur Anonyme - Votre compte]    | Contactez-nous |    | Soumettre un article |  
  Recherche  
 
Recherche

Recherche guidée

 
  Applications de télésanté  
 
  • DMP / DPE
  • Altermed
  • NTIC et Santé
  • Télésurveillance
  • Réseaux de santé
  • Téléconsultation
  • Télésanté générale
  • ...
  •  
      Thématiques transversales  
     
  • Innovations technologiques
  • Evaluation de la télésanté
  • Management de projets
  • Etats des lieux - enquetes
  • Confidentialité et télésanté
  • ...
  •  
      Spécialités médicales  
     
  • HAD
  • Gériatrie
  • Dialyse
  • Cardiologie
  • ...
  •  
      Technologies  
     
  • Haut-débit
  • Imagerie médicale
  • Système d'information
  • Hébergement, transfert des données
  • Visio-conférence
  • ...
  •  
      Divers  
     
  • Actualités institutionnelles
  • Evènements
  • Guide méthodologique
  • Actualités des associations
  • Appels à projet
  • ...
  •  
      Liens externes  
     
  • iMédicale
  • Observatoire de la télésanté - Ministère de la Santé
  • Université Médicale Virtuelle Francophone
  • Centre de ressources sur la Télésanté - Canada
  • Association @THOS
  •  
    Ce portail est destiné en priorité aux adhérents. Visiteur occasionnel, vous avez uniquement accès à la partie publique du portail.
    Pour accéder à l'ensemble des informations, il vous suffit d'adhérer au CATEL

    Cardiologie : Implants cardiaques : le télésuivi fait ses preuves
    Poster le Lundi 26 juillet 2010 @ 00:12:37 par fabienne.admin

    PARIS, 5 juillet 2010 (TICsanté) – Plusieurs études scientifiques en cours tendent à démontrer que le télésuivi des porteurs de stimulateur cardiaque n’induit pas de risque pour le patient et réduit le délai d’intervention médicale.


    Date de publication : 5 juillet 2010

    Source : TICsanté




    L’étude COMPAS, présentée le 17 juin au congrès Cardiostim, montre que les taux d’événements cliniques (décès, incidents cardiovasculaires, effets indésirables liés au dispositif implanté) et la qualité de vie des patients porteurs d'un stimulateur cardiaque ne sont pas modifiés de façon significative par le télésuivi.

    En revanche, le délai moyen de prise en charge est considérablement abrégé, de 145 à 28 jours après la télétransmission d’une alerte. Moins de la moitié (47%) des consultations induites avaient un motif clinique. Des erreurs de transmission (10%) ou liées au paramétrage du dispositif (34%) soulignent la perfectibilité du télésuivi.

    Le nombre total de consultations de suivi au centre d’implantation est cependant réduit de plus d’un tiers (37%), même si le patient et son médecin généraliste demandent plus souvent un examen que lors d’un suivi traditionnel.

    L’étude, non encore publiée, a été financée par la filiale française de Biotronik, fabricant allemand de prothèses cardiaques implantables. Un total de 538 personnes ont été prises en charge durant 18 mois avec le système Home Monitoring développé par Biotronik.

    Ces patients ont été répartis en deux groupes: l’un a bénéficié de la télésurveillance à domicile, tandis que l’autre a été suivi par consultations régulières, les informations du télétransmetteur n’ayant été relevées qu’à la fin de l’essai.

    Les résultats de COMPAS rejoignent les conclusions de l’étude TRUST, menée auprès de 1.339 porteurs de stimulateur cardiaque nord-américains, avec le même soutien de Biotronik.

    En effet, le taux cumulé de décès, d’accidents vasculaires cérébraux et d’événements requérant une intervention chirurgicale est stable à 10,4% parmi le groupe de patients suivi par Home Monitoring, comparé au groupe pris en charge de manière conventionnelle.

    La détection des incidents est raccourcie à 14 jours en moyenne, contre 45 sans télésurveillance, et le nombre moyen de consultations par patient est diminué de près de moitié (45%), bien que le taux d’examens réalisés à la demande du patient varie peu en fonction du protocole de soins.

    La société américaine Medtronic sponsorise une étude comparable (CONNECT) aux Etats-Unis pour évaluer l’apport thérapeutique de ses dispositifs CareLink, CareAlerts et Connexus.

    D’autres recherches en cours incluent une analyse comparative des coûts de prise en charge, comme EuroEco et ECOST, respectivement dans six pays européens et en France, toutes deux subventionnées par Biotronik, mais aussi EVATEL, conduite par le CHU de Rennes avec l’appui du ministère de la Santé./gb/arg


    Date de publication : 05 juillet 2010

    Source : TICsanté





    Sujet de télésanté :

    Télésurveillance

      Liens Relatifs  
     
  • En savoir plus à propos de Télésurveillance
  • Article de fmarechal
  • Article de fabienne.admin

    L'Article le plus lu à propos de Télésurveillance :
  • Une électrode à sec pour le monitoring cardiaque

    Les dernières nouvelles à propos de Télésurveillance :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 
  •  

    "Cardiologie : Implants cardiaques : le télésuivi fait ses preuves" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
     
    Contact : CATEL - Tél :+33.(0)2.97.68.14.03 - Fax : +33.(0)2.97.68.29.56
    E-mail : catelATtelemedecine.org - Webmestre - Administration

    Mentions légales : © copyright CATEL 2011

    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.