center
Devenez membre privilégié en cliquant ici
4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Accueil |    [Visiteur Anonyme - Votre compte]    | Contactez-nous |    | Soumettre un article |  
  Recherche  
 
Recherche

Recherche guidée

 
  Applications de télésanté  
 
  • DMP / DPE
  • Altermed
  • NTIC et Santé
  • Télésurveillance
  • Réseaux de santé
  • Téléconsultation
  • Télésanté générale
  • ...
  •  
      Thématiques transversales  
     
  • Innovations technologiques
  • Evaluation de la télésanté
  • Management de projets
  • Etats des lieux - enquetes
  • Confidentialité et télésanté
  • ...
  •  
      Spécialités médicales  
     
  • HAD
  • Gériatrie
  • Dialyse
  • Cardiologie
  • ...
  •  
      Technologies  
     
  • Haut-débit
  • Imagerie médicale
  • Système d'information
  • Hébergement, transfert des données
  • Visio-conférence
  • ...
  •  
      Divers  
     
  • Actualités institutionnelles
  • Evènements
  • Guide méthodologique
  • Actualités des associations
  • Appels à projet
  • ...
  •  
      Liens externes  
     
  • iMédicale
  • Observatoire de la télésanté - Ministère de la Santé
  • Université Médicale Virtuelle Francophone
  • Centre de ressources sur la Télésanté - Canada
  • Association @THOS
  •  
    Ce portail est destiné en priorité aux adhérents. Visiteur occasionnel, vous avez uniquement accès à la partie publique du portail.
    Pour accéder à l'ensemble des informations, il vous suffit d'adhérer au CATEL

    NTIC-télécommunications : ARCEP: le débat sur la neutralité des réseaux va commencer
    Poster le Lundi 12 avril 2010 @ 02:14:33 par jean-baptiste.admin


    L'ARCEP organise plusieurs débats sur le principe de la neutralité des réseaux, si cher à Internet. Après des débats internes à l'autorité, elle prépare un grand colloque international, le 13 avril prochain. La télésanté (téléchirurigie, ...) devrait être évoquée à cette occasion.


    Date de publication : 31 Mars 2010

    Source : Echosdunet




    Afin de préparer ce débat, l'ARCEP met en ligne des interviews de différents intervenants du colloque. Ces interviews permettent de connaître les différentes positions des intervenants concernant leur définition de la neutralité d'Internet, les enjeux du débat et l'attente envers les pouvoirs publiques.
    Actuellement, le site compte les interviews de :
    • Jean-Ludovic Silicani, président de l'ARCEP : "Internet est un bien collectif stratégique : réfléchissons-y ensemble" ;
    • Vincent Teissier, directeur du développement de Cogent : " Les enjeux du débat sur la net neutralité sont d'abord économiques : leurs services étant soumis à une concurrence globale, certains fournisseurs d'accès à internet issus des opérateurs historiques européens ont tendance à dégrader intentionnellement la qualité de leur service d'accès à internet pour amener leurs clients à aller vers leurs plateformes de contenus et de services plutôt que vers celles qui sont disponibles sur internet. Cela pose des questions de compétitivité globale des services offerts aux utilisateurs finaux, ainsi que des risques d'éviction de la concurrence sur le marché des applications et des contenus en ligne par effet de levier de la position quasi dominante de ces acteurs sur le marché de l'accès à Internet vers les marchés d'applications et de contenus en ligne " ;
    • Michel Riguidel, enseignant-chercheur, Telecom Paris Tech : "La recherche sur l'Internet du futur va à contre-courant de cette idée que l'on doive transporter de manière agnostique et indifférenciée n'importe quel bit, que ce soit de la téléchirurgie, des jeux, de la messagerie ou de la vidéo en temps réel (...). Le réseau internet est actuellement "best effort", c'est des réseaux IP. La neutralité, c'est finalement une espèce de "best effort" généralisé. Il va de soi que c'est l'arrêt, presque même la mort de l'internet puisque on ne va pas pouvoir l'enrichir en applications diversifiées (...)"."Je ne suis pas pour la neutralité des réseaux, je suis pour des communications efficaces équitables" ;
    • Olivier Esper, directeur des relations institutionnelles de Google France : " Le principal enjeu est de maintenir et prolonger le modèle ouvert de l'internet (...) qui a permis de nombreuses success story à commencer par Google il y a plus de dix ans (...). C'est aussi un enjeu pour le succès des réseaux eux-mêmes : le rythme d'adoption d'internet, jamais connu par une autre technologie, tient notamment au foisonnement d'applications, de contenus et de services qui a attiré foyers et entreprises et les a convaincus de s'abonner, de venir sur le réseau." ;
    • Benjamin Bayart, président de French Data Network : " Le 12 ème considérant de la décision du Conseil constitutionnel est limpide : l'accès non restreint à internet est nécessaire à l'exercice du droit fondamental qu'est la liberté d'expression" ;
    • Winston Maxwell, avocat, Hogan and Hartson : "Aux Etats-Unis, la définition de la neutralité des réseaux est fixée depuis 2005 avec les quatre principes Internet freedom : la possibilité pour l'internaute d'avoir accès aux contenus légaux de son choix, de faire tourner l'application de son choix, de connecter des terminaux de son choix et de bénéficier d'une concurrence au niveau des opérateurs et des fournisseurs de service. La FCC a proposé récemment de les étendre à un principe général de non discrimination par les opérateurs et de transparence à l'égard des utilisateurs. En France et en Europe, on cherche encore la définition" ;
    • Alain Bazot, président de l'UFC Que choisir : " La congestion du réseau ne se présume jamais, elle doit se démontrer. Les pouvoirs publics, et pourquoi pas l'ARCEP, pourraient avoir ce rôle de veiller à ce qu'il n'y ait ni discrimination, ni régulation, quand elle n'est pas nécessaire" ;
    • Giuseppe de Martino, président de l'ASIC : "On nous demande d'investir pour développer le réseau. Nous le faisons déjà. On pourrait aussi retourner le problème en disant : pourquoi, au nom du développement du réseau, nous qui fournissons des services qui attirent tellement de personnes, ne bénéficierions nous pas d'une partie des subventions et redevances touchées par les opérateurs ?"

     

    D'autres interviews arriveront suivant la disponibilité des intervenants et jusqu'au lancement du colloque. L'ARCEP veut ainsi préparer les internautes au débat. Ces derniers peuvent également poser leurs questions pour les différents débats du colloque sur le site de l'ARCEP. Certaines de ces questions seront posés aux intervenants lors des débats.

     

    Date de publication : 31 Mars 2010

    Source : Echosdunet





    Sujet de télésanté :

    Téléchirurgie

      Liens Relatifs  
     
  • En savoir plus à propos de Téléchirurgie
  • Article de jblavault
  • Article de jean-baptiste.admin

    L'Article le plus lu à propos de Téléchirurgie :
  • Chirurgie et TéléChirurgie ?

    Les dernières nouvelles à propos de Téléchirurgie :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 
  •  

    "NTIC-télécommunications : ARCEP: le débat sur la neutralité des réseaux va commencer" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
     
    Contact : CATEL - Tél :+33.(0)2.97.68.14.03 - Fax : +33.(0)2.97.68.29.56
    E-mail : catelATtelemedecine.org - Webmestre - Administration

    Mentions légales : © copyright CATEL 2011

    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.